Ma démarche - Sentiers d'Eveil
16
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Ma démarche

Un retour aux sources
de l’Humain

Le XXe siècle aura été un siècle exceptionnel dans l’histoire des hommes.

La science a propulsé l’humanité terrestre dans un fascinant tourbillon d’évolution qui a généré un nombre incalculable de découvertes scientifiques et d’avancées technologiques. La vie en société, les connaissances, la perception du monde et l’adaptation aux contingences matérielles ont radicalement changé entre le début et la fin de ce siècle.

En quelques décennies on a appris à voler, à aller sur la Lune, à rouler à plus de trois cents kilomètres heure, à se déplacer sans marcher, à acheter n’importe quoi à l’autre bout du continent, à voir et visiter n’importe quel lieu de la Terre sans se déplacer. Ce phénomène d’évolution a nourri les cultures locales, élevé la conscience des hommes, changé les mentalités au point qu’il est commun aujourd’hui de parler d’une véritable « mutation » de l’esprit en seulement quelques générations.

Mais pour spectaculaire qu’elle ait été, portant quelques unes de nos sociétés à des sommets de réalisation, cette transformation ne doit pas faire oublier les fondements essentiels de la nature humaine. Car au début de toute cette histoire il y a l’homme, avec son corps physique, ses capacités mentales et intellectuelles, et surtout son rythme biologique interne qui règle chaque instant de sa vie.

Or, ce processus d’accélération, s’il a parfaitement convenu à la société dans son ensemble, lui permettant d’accéder à une meilleure gestion de son quotidien et de son avenir, n’a pas toujours pris en compte les réalités physiologiques intrinsèques de la nature humaine.  En effet, il ne suffit pas que les rythmes de vie s’accélèrent, au profit d’une efficacité et d’une rentabilité louables de prime abord, encore faut-il que cette accélération puisse être acceptée et assumée par les premiers intéressés.

Parce que l’Homme n’est pas une machine

N’oublions pas en effet que l’homme n’est pas l’une de ces machines si belles et performantes que l’on sait inventer de nos jours. Ce n’est, encore et toujours, qu’un étonnant assemblage de chairs, de muscles, avec un cœur ayant son rythme, avec le sang pulsé dans les veines et les artères à son rythme, avec des poumons inspirant et expirant l’air eux aussi à leur rythme…

les « rythmes » en question étant naturels, et non pas régis par le génie inventif d’une modernité galopante.

Et c’est là tout le problème auquel nous nous trouvons confrontés aujourd’hui, au début du XXIe siècle : comment faire coïncider notre rythme interne – avec ses besoins de repos, d’assimilation intellectuelle, de ressourcement – avec les rythmes effrénés que nous impose la société moderne ?

Retrouver la dimension humaine

Pour retrouver le sens de cette vie qui nous anime, qui nous porte vers demain, il faut redonner à notre dimension humaine sa place dans notre quotidien.

Il est essentiel de laisser s’exprimer comme autrefois nos rythmes intérieurs et nos cinq sens, d’accorder un peu plus d’attention aux nécessaires périodes de recharge en énergie et de ressourcement qui seules peuvent garantir notre adaptation à un environnement en perpétuelle mutation, chaque jour plus technique et automatique.

 Une vocation de ressourcement

Les Sentiers d’Eveil ont pour vocation d’amener l’homme à se reconnecter à une « fonction de vie » qui lui est propre, à se ressourcer en rétablissant un lien authentique avec son potentiel le plus intime …  celui-là même que la société a peu à peu étouffé et dénaturé sous la contrainte et les obligations du quotidien.

Que ce soit par le “ressourcement individuel”, la “réharmonisation fonctionnelle et spirituelle”, la “dynamisation personnelle”, ou encore “l’harmonisation de l’environnement”, toutes les activités proposées par les Sentiers d’Eveil concourent – en autant de parenthèses dans les rythmes effrénés et les urgences quotidiennes du monde moderne – à optimiser et mettre en valeur  le développement de la réceptivité, la connaissance de soi, l’interprétation des signes, le choix judicieux des orientations … autant de paramètres indispensables au retour à la paix intérieure, à un équilibre harmonieux entre notre vie interne et les exigences du monde extérieur.